Skip to main content Help Control Panel

. Sanglier Volant - Flying wild boar

Total performance Aircraft - Construction d'un avion Van's RV8

Finishing kit «   Verrière «  

procédure de collage verrière par Michèle Delsol

Voici un compte rendu de ma procédure de montage de ma verrière sur mon RV8. Il s’agit d’un collage style collage de hublot avec su Sikaflex 295UV. Le secret – assurer un minimum de 2-3 mm de séparation entre les deux surfaces à coller – ceci garantit une bonne absorption des différentiels de dilatation thermique lorsque l’avion est au soleil en plein été. Le plexi se dilate beaucoup plus que le battit en acier.

 

Avant tout, il s’agit d’une verrière tintée provenant de Todd’s Canopies et non d’une verrière Vans, donc faites des tests avec la votre avant d’appliquer ma procédure des fois que la matière ne soit pas tout à fait la même.

 

Avant de commencer j’ai fait des échantillons pour m’assurer de la bonne tenue de la colle et du bon choix de cleaner (Sika recommande leur Cleaner-226 mais impossible à trouver). J’ai attendu un mois pour connaître les résultats sur les échantillons avant de me lancer. Vu la solidité du collage, je n’ai pas hésité une seconde.

 

  • Verrière – bulle de Todd’s Canopies
  • Outils – ponceuse à bande 180 (j’ai choisi une ponceuse légère que je peux tenir d’une main), Dremmel avec petit disque de découpe, ‘router’ avec grand disque de découpe, papier de verre 180 et 200 pour ponçage manuel des bords avec cale à poncer, ScotchBrite gros grain (couleur bordeaux) pour abrader les surfaces et finir les bords de la verrière.
  • Découpes – pour plus de 0,5 cm de coupe dégrossissage avec gros disque ou petit disque pour les courbes, finition à la ponceuse à bande pour avoir des longueurs planes et bords arrondis puis les 2 papiers de verre + ScotchBrite pour avoir des bords nickel sans risque d’amorces de crique. Après chaque coupe j’arrondi les bords et je passe au papier de verre 180 pour réduire au maximum les amorces de criques.
  • Séparateurs sous forme de petit bouts de tuyaux d’arrosage et tuyau à air comprimé pour assurer une bonne séparation entre le battit/arceaux et le plexi.
  • Colle – Sikaflex 295UV + Sikaprimer 209N + Acetone. Il s’agit d’une colle marine pour collage de hublots. Je me suis dit donc pas de problème pour la tenue aux environnements hostile, résistance aux UV et accroche. Dispo chez les accastilleurs de plaisance – Gentil Marine, avenue de la Grande Armée à Paris. Attention à la date de péremption – 1 an maxi. La colle commence à durcir. Ma cartouche 3/08 était plus fluide que ma cartouche 11/07 – deux cartouches  et un flacon 250 ml suffisent amplement pour un RV8 – coût des colles environ 50€. Utilisez un pinceau de 20 en fibre naturelle. Se nettoie bien après usage avec de l’acétone.
  • Marquage sur la verrière – feutre à encre effaçable pour tableaux blancs.
  • Nettoyage – l’acétone nettoie très bien le primer et la colle tant qu’elle est fraîche – dans les 2 heures après application – après, rien ne l’enlève.
  • Procédure pour collage :
    • Abrader les deux surfaces à coller avec du ScotchBrite – enlever l’aspect brillant – objectif est d’avoir use surface d’apparence satinée.
    • Nettoyer à l’Acetone – l’acétone n’attaque pas ma verrière mais faites des tests sur la votre. Les coulures d’acétone sur la verrière son sans incidence mais par précaution, je faisais attention aux coulures et les enlevai tout de suite.
    • Protéger les zones adjacentes avec suffisamment de ruban adhésif électrique. S’enlève facilement.
    • Peindre les deux surfaces avec du primer et attendre une demie heure.
    • Appliquer la colle et lissez avec un bout de plastique – temps de travail – une heure
    • La colle cesse d’être pégueuse après 2-3 heures – commence à se figer en 24 heures mais faut attendre une semaine pour être sur d’avoir une bonne tenue.

 

La technique que j’ai adoptée prend du temps mais jusqu’à maintenant j’ai obtenu d’excellents résultats. Elle est basée sur un collage partiel sur l’avion puis un collage complet hors de l’avion. Elle se fait en plusieurs temps :

  1. Fixez le battit verrière selon les instructions Vans et taillez la verrière sans faire la coupe transversal qui la sépare en deux jusqu’à l’obtention d’un résultat satisfaisant. N’OUBLIEZ PAS DE METTRE LES CALES SEPARATRICES sur le battit et sur l’arceau principal. Mettez beaucoup de repaire sous forme de ruban adhésif électrique pour positionner la verrière sur le battit sans ambiguïtés.
  2. Enlevez la verrière et le battit (faut être deux quoique faisable seule mais risqué), protégez les zones limitrophes aux zones de collage, puis poncez pour préparer les surfaces qui recevront de la colle. Marquez les zones de collage partiel (zone de 2.5cm) sur le battit – celles-ci se trouveront entre les cales de séparation.
  3. Remontez le battit et la verrière puis marquez la position des zones de collage et de la coupe transversale sur l’extérieur de la verrière
  4. Démontez la verrière et nettoyer le battit et la verrière à l’acétone et peignez les zones avec le SikaPrimer 209N. Attention à maintenir les marques sur l’extérieure de la verrière.
  5. Remontez la verrière sur le battit et attendez une demie heure.
  6. Pointer avec de la colle la verrière sur le battit comme vous le ferriez lors du soudage d’une structure métallique. J’ai mis des points de colle de 2.5 cm environ tous les 25 cm – je n’en ai pas mis sur la partie arrière du cadre où le tube est d’un diamètre plus petit. Mettez deux points de colle sur l’arceau du battit mais pas sur l’arceau principal. Vous ferrez ceci plus tard lorsque vous aurez riveté la tôle supérieure avant. Mettez des petits serre-joints si vous jugez que c’est nécessaire.
  7. Attendez une semaine et faite la grande coupe transversale. La partie avant qui est maintenant le pare-brise est libre – mettez le de côté – vous le collerez plus tard (dans mon cas d’ici un an environ).
  8. La verrière étant à présent collée sur la battit par des points de colle, elle tient très bien – vous pouvez la faire glisser en arrière et enlever l’ensemble battit verrière maintenant solidaires. Il s’agit à présent de terminer le collage – je l’ai fait en plusieurs fois – cela à mis environ 4 heures : arceau du battit, un côté, puis l’autre puis l’arrière.

 

Quant aux jupes – je ne sais pas – je fais des tests avec le Sikaflex. Si c’est concluant, je me passerai de rivets.

 

Voilà – si ça peut vous aider.

 

Michèle


 
Share
* Invite participants
* Share at Facebook
* Share at Twitter
* Share at LinkedIn
* Reference this page
* Save as PDF
* Copy in MS-Word
* Print this page
Monitor
Recent files
Finitions »
See also